Mots-clés :

Dans un pays imaginaire qui ressemble au Japon, tous les enfants sont vaccinés. Mais, sur décision de l’État, un vaccin sur mille contient une micro-capsule. Celle-ci explosera lorsque la jeune personne aura atteint un âge compris entre 18 et 24 ans, causant ainsi son décès. L'Etat contrôle sévèrement ces morts imposées qui ont pour but de rappeler à la population "la valeur de la vie" et l'inciter à vivre au maximum ses premières années.  C'est Fujimoto, fonctionnaire qui est chargé de délivrer ce préavis de décès aux familles, appelé “Ikigami”...
Les histoires racontées dans les 9 premiers tomes explorent les sentiments des personnages devant l'Ikigami. La réaction de celui qui le reçoit mais aussi de ses proches et même de l'équipe qui distribue les Ikigamis. On va aussi suivre Fujimoto, dans sa prise de conscience et qui va tout doucement commencer à s'interroger sur le bien fondé de cette loi. Comment réagir lorsque l’on vit dans une nation qui tue ses concitoyens. On va voir se développer la résistance contre l'Ikigami. Une prise de conscience semble apparaître au sein de la population, aidée par les actions de sensibilisation effectuées par certains condamnés dans leurs dernières heures.
Final de cette excellente série qui se clôt avec l’explication sur le pourquoi de cette loi. Un très bon scénario sur Le principe de "sacrifice pour la prospérité du pays". Même si parfois, je trouvais que cela traîné en longueur, je ne me suis pas ennuyée une seconde.

- bibliothécaire à la Médiathéque Monnaie.

Ikigami préavis de mort
T10  de  Motorô Mase - Kazé Editions. Le Réserver ?



D'autres conseils de lectures sur notre portail

4 notes :

  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  

Articles portant sur des thèmes similaires :

Les personnes qui aiment cet article aiment aussi :

Partagez ce billet !