Mots-clés :

Jappeloup est un petit cheval, ses origines ne sont pas celles de champions, rien ne le destinait donc au parcours extraordinaire que fut le sien.
Lorsque Pierre Durand fait sa connaissance, il ne croit guère en ses possibilités, c'est un cheval au caractère bien trempé, facétieux, difficile à maîtriser.

On sait tous le parcours de Jappeloup, ses nombreuses victoires, sa médaille d'or aux Jeux Olympiques de Séoul en 1988 et son titre de champion du monde en 1990 !

Mais ce qui est magnifique dans ce c'est la complicité qui se forge entre le cavalier et sa monture. Pierre Durand aime son cheval et le comprend parfaitement. Chaque attitude de Jappeloup est analysée par Pierre Durand, un refus devant un obstacle, une dérobade... et plutôt que de contraindre son cheval à coup de cravache, il tente de comprendre ce qui le gêne, le bloque et y remédie. Il modifie sa position de monte, change le mors de Jappeloup...
Le respect et la complicité les mèneront au plus haut niveau de la compétition. Et c'est ce que j'ai aimé dans ce témoignage. Le cheval n'est pas une machine contrainte à servir son cavalier mais un être à part entière faisaient corps avec son jockey.
En équitation il y a deux gagnants, l'homme et le cheval. Magnifique témoignage.

  - bibliothècaire à la Médiathèque de la Monnaie

Jappeloup
de Pierre Durand - Michel Lafon. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail


8 notes :

  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Médiathèque Monnaie :  

Articles portant sur des thèmes similaires :

Les personnes qui aiment cet article aiment aussi :

Partagez ce billet !