Mots-clés :

Voilà un qui commençait bien. Peter Katz, agent littéraire dans une maison d'édition, reçoit un début de manuscrit accompagné d'une lettre assez singulière. Sa curiosité piquée, il décide de le lire : L’auteur raconte ses premières années à l’université de Princeton et sa rencontre avec deux personnes : une jeune et brillante étudiante, Laura Baines, dont il est tombé éperdument amoureux et un professeur de faculté renommé, Joseph Wieder, spécialisé en psychologie cognitive qui effectue des travaux de recherche sur la façon d’effacer chez les individus des traumatismes psychologiques graves. Le professeur est assassiné ! Qui est le coupable, l’étudiante ? Le narrateur ? Un inconnu ? A l’époque, l’enquête n’aboutit à rien : personne ne retrouva le meurtrier. 27 ans plus tard, l’enquête est relancée par l’agent littéraire. Trois personnages nous racontent l’histoire…Comme je le disais ce commence bien même très bien, j’avais qu’une hâte tourner les pages et puis dans la deuxième partie du , tout s’effondre comme un soufflet. Certes l’intrigue est bien maîtrisée, il y a pas mal de rebondissements pour m’avoir tenue en haleine jusqu’à la fin, mais sans grand frisson ni enthousiasme délirant.Ce n'est surement pas un événement !

Monique -
Membre des Lectures Irrésistibles. Organisé à la Médiathèque Simone de Beauvoir tous les premiers jeudis du mois à 16H. Une suggestion de lecture proposée au club des Irrésistibles du Réseau des Bilbiothèques Publiques de Montréal partenaire des Médiathèques du Pays de Romans.

Jeux de miroirs
d’Eugen-Ovidiu Chirovici - Les Escales. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

5 notes :

  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  

Articles portant sur des thèmes similaires :

Les personnes qui aiment cet article aiment aussi :

Partagez ce billet !