Mots-clés :

Aujourd’hui, Alice se avec un jeune Malien qui se prénomme Mad. Il sont les meilleurs amis du monde depuis leur enfance, ils ont partagé le même bac à sable et les mêmes établissements scolaires. Ils ont grandi ensemble et partagent des idéaux semblables. Rien de plus naturel donc qu’ils unissent leurs destins. Mais, au fil du récit, on apprend qu’il s’agit d’un mariage blanc parce que c’est la seule chose qu’Alice peut faire pour sauver son ami sans papier. Cet engagement n’est pas purement sentimental, il est également politique. Dans cette autofiction, Alice Zeniter s’engage et dans un style moderne elle dénonce une politique migratoire qui oblige des individus, parfois très jeunes comme ses héros, à prendre des décisions qui vont bouleverser à jamais leur existence.
Le ton, parce qu’il est celui d’une jeune adulte, est frais, spontané et plein d’humour. Mais l’auteur ne tombe pas dans le manichéisme et la pertinence de son récit réside dans cette nuance.

- bibliothécaire à la Médiathèque Simone de Beauvoir

Jusque dans nos bras de Alice Zeniter - Albin . Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

14 notes :

  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  

Articles portant sur des thèmes similaires :

Les personnes qui aiment cet article aiment aussi :

Partagez ce billet !