Mots-clés :

Petite boule qui déboule, se déroule, s'élance et roule roule pour s'enrouler de nouveau, Korokoro nous entraîne dans sa longue promenade.Il se fond dans la nature, sur l'eau, dans la forêt, tantôt bogue, tantôt nénuphar, jouant avec les fourmis, les têtards...De ses passages, le petit hérisson en garde la trace sur ses piquants, il devient resplendissant dans son habit végétal. Tout fleuri, on dirait que c'est maintenant le printemps, il imite le lapin, chut c'est la sieste de la chouette mais l'oiseau déjà s'envole avec les feuilles mortes et l'emporte avec lui.
C'est la taupe qui l'accueille de retour au sol et puis...ça alors quelle surprise à la fin !!!

Les illustrations aux couleurs intemporelles sont d'une délicatesse et d'une beauté... Avec son petit sans texte, Émile Vaste nous offre une chorégraphie réjouissante. Son amour de la nature n'est pas sans me rappeler celui de Komagata. Korokoro eu beaucoup de succès au Japon, tiens tiens...



Visiter le site de l'auteur


Valérie
[ajouter]  - Bibliothécaire à la Médiathèque de la Monnaie

Références:
Korokoro de Emilie Vast  - Autrement
Vous trouverez cet dans les Médiathèques du Pays de Romans - Le réserver?

2 notes :

  • Anonyme :  
  • Anonyme :  

Articles portant sur des thèmes similaires :

Les personnes qui aiment cet article aiment aussi :

Partagez ce billet !