Mots-clés :

Alexandre et Mariama sont amis. L'un est blanc, l'autre noir. Alexandre demande un jour à son copain de l'emmener dans son pays, là où poussent les baobabs. Mariama lui propose à la place d'écouter son histoire et il commence à raconter son pays avant l'esclavage, la beauté des lieux et la richesse des coutumes. L'arrivée de l'homme blanc va tout transformer, des hommes vont être emportés. Un ancêtre de Mariama est parmi eux, mais il arrive à s'échapper et confie ses yeux à un oiseau pour qu'il lui transmette tout sur ses frères devenus esclaves. De retour dans son village, il informe toute l'Afrique avec son Tam Tam et, pour ne pas oublier, cette histoire a été transmise à travers plusieurs générations jusqu'à Mariama...
Une belle histoire doucement illustrée par Zaü qui, très attentif à la différence et au respect de l’autre, puise son inspiration dans ses nombreux voyages.


Cassiopée est une princesse capricieuse. Un jour elle achète un esclave qu'elle va appeler Sénégal, du nom du pays d'où il vient. Le garçon  tombe amoureux de sa maîtresse et il lui vole son ombre. Ce maléfice sera à l'origine de l'histoire d'amour entre les deux.


Dans« La fabuleuse cuisine de la route des épices » de Alain Serres on peut lire aussi l'aventure d 'Edmond, jeune esclave dans les plantations de vanille. Il n'avait que 12 ans quand il découvrit le procédé de la pollinisation qui allait révolutionner et rendre facile la fécondation de la fleur de vanille. C'était en 1841, sept ans avant l'abolition de l'esclavage. L'histoire lui offrit le patronyme « Albius » à cause de la couleur blanche de la fleur de vanille, mais il mourût quand même dans la misère !


A travers l'histoire de sa grand-mère, l'auteur rappelle l'esclavage, la guerre, les luttes contre le racisme menées par les noirs. Les superbes illustrations de Bertrand Dubois, légères et musicales, accompagnent cette magnifique histoire. Le  blues est bien évidemment le fil conducteur de cette histoire. 
Un extraordinaire, à découvrir.
 

[ajouter] - Bibliothécaire à la Médiathèque de la Monnaie

Lire la critique de "La fabuleuse cuisine de la route des épices"

Voir la programmation de l'exposition "Exhibitions.L'invention du sauvage" qui a lieu au Quai-Branly jusqu'au 3 juin 2012

Références:
Vous trouverez ces documentaires dans les Médiathèques du Pays de Romans:

L'esclave qui parlait aux oiseaux
de Yves Pinguilly / Zaü - Rue du monde - Le réserver?
L'ombre de la princesse de Thiès - Syros jeunesse - Le réserver?
Pour lire l'histoire d' Edmond : « La fabuleuse cuisine de la route des épices » de Alain Serres - Rue du monde - p. 26- Le réserver?
Mon quotidien n°4527 du 30/11/2011
Ma grand-mère chante le blues de Simon Martin  -Rouergue éditions . Le réserver?

10 notes :

  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  

Articles portant sur des thèmes similaires :

Les personnes qui aiment cet article aiment aussi :

Partagez ce billet !