Mots-clés :

Le scénario est original : un chauffeur de taxi conduit une jeune femme à la recherche de ses racines paternelles vers un petit village de pêcheurs haïtiens, admirablement décrit, avec affection et poésie. La langue est riche, les réflexions imagées et sensibles. En parlant des rites funéraires, il dit : « Cela n’est pas le départ qu’on souligne mais
le passage. » En parlant de la nature : « La mer on a beau l’aimer, elle n’en fait qu’à sa tête » et « le réel s’amuse à nous désobéir. » Les personnages sont très étoffés, un peu caricaturés, mais avec une pointe d’humour ; le décor est très coloré. Toutefois il y a une certaine amertume que je n’ai pas toujours trouvée de bon aloi, en particulier une certaine opinion sur les touristes et les aidants étrangers.
Un écrivain intéressant à connaître.

La Belle Amour humaine de Lyonel Trouillot - Actes Sud. Le Réserver ?*

Une suggestion de lecture proposée par un  de Montréal membre du club des Irrésistibles du Réseau des Bibliothèques Publiques Montréal partenaire des Médiathèques du Pays de Romans.

D'autres conseils de lectures sur notre portail

9 notes :

  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  

Articles portant sur des thèmes similaires :

Les personnes qui aiment cet article aiment aussi :

Partagez ce billet !