Mots-clés :

Fin novembre, Belgique. Un étrange animal arrive à s’échapper d’un cargo affrété par un trafiquant d’animaux exotiques. Sa route va croiser celle de François, un jeune garçon qui a l’âme d’un sauveur et qui ramène chez lui tous les animaux amochés qu’il trouve, au grand dam de sa mère.

Voilà le pitch de ce premier tome concoctés par Zidrou au scénario et Frank Pé au dessin. Bien que s’adressant à priori à un public jeune, je trouve que le dessin, à la fois sombre et vintage, ainsi que le scénario qui aborde des sujets tels que le harcèlement scolaire et social mais aussi le rapport à l’autre, à l’étranger, au différent (humain ou animal)… sont plus adaptés à un public d’adolescents et adultes.

Et cela même si la BD est un vibrant hommage au personnage du Marsupilami et donc à l’œuvre de Franquin, même s’il y a une pointe d’humour de temps en temps, même si l’instituteur est touchant en amoureux transi, même si on retrouve avec plaisir les « houba » et autres du Marsupilami… on est loin de la légèreté qu’on trouve dans les BD consacrées à cet étrange animal qu’est le Marsupilami, de Franquin. Enfin en tout cas d’après ce que j’en connais car j’avoue que je préfère lire « Gaston Lagaffe » ou « Idées noires » et même « Spirou et Fantasio » que le Marsupilami.

En ce qui me concerne je ressors conquise par cette revisite. J’aime beaucoup le dessin de Frank Pé. La mise en page rend tout ça très dynamique et convient parfaitement au scénario. On passe de l’horreur au rire et du rire à l’horreur. Un premier tome réussi.

  - Bibliothécaire à la Médiathèque Simone de Beauvoir

La bête de Zidrou & Frank Pé - Dupuis. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail
 

4 notes :

  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  

Articles portant sur des thèmes similaires :

Les personnes qui aiment cet article aiment aussi :

Partagez ce billet !