Mots-clés :

Voilà pour moi une petite pépite. Tour à tour j'ai été mal à l'aise, j'ai ri et j'ai été émue. Sous un dessin rond, jovial, bon enfant, le propos tenu n'est pas si léger que ça. Ca m'a beaucoup fait penser à un vieux comic "Archie" que je lisais ado, même si celui-là était plus humoristique et axé sur des préoccupations d'ados américains que sarcastique.
Benjamin Frisch décrit avec brio la déliquescence d'une famille modèle américaine. Tout part en vrille à la mort de la mère et du père de famille... Les failles, les dysfonctionnements des 4 principaux membres qui composent cette famille sont alors extirpés de la couche de vernis social sous laquelle ils étaient bien tranquillement ensevelis et font exploser la bulle familiale.

Par moments, j'ai trouvé le comportement de la mère limite supportable. Quant au reste de la famille, ils évoluent dans un monde ubuesque qui donne à rire et à pleurer. L'auteur dénonce aussi ces pseudos psychologues/gourous plus focalisés sur l'argent à soutirer que sur le bien-être de leurs clients.

Cette satire fait voler en éclats ce fameux rêve américain qui fait s'illuminer les yeux de tant de personnes. Excellent.

   - Bibliothécaire à la Médiathèque Simone de Beauvoir
 
La famille Fun de Benjamin Frisch - ça et là. Le Réserver ?*

D'autres conseils de lectures sur notre portail

8 notes :

  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  

Articles portant sur des thèmes similaires :

Les personnes qui aiment cet article aiment aussi :

Partagez ce billet !