Mots-clés :

Le crocodile a des petites pattes, mais puissantes. Sa principale technique de chasse est de rester immobile dans l'eau, ne laissant dépasser que le sommet de sa tête et ses narines, puis de saisir brutalement sa proie avant de l'entraîner sous l'eau et de l'achever. Le meurtrier de ce en fait de même. En plus, à côté de ses victimes on trouve toujours des mouchoirs trempés de larmes. Comme l'alligator, lui aussi il pleure. Vu la ressemblance avec l'animal, on le surnomme le crocodile.
Bien que l 'envie d’avancer dans la lecture de ce m’ait accompagnée tout le long de ce livre, j'ai trouvé que dès le départ on pouvait deviner comment cela allait finir. Certes, on ne pouvait pas connaître les raisons qui poussaient le crocodile à agir de la sorte et ça c'était la partie intéressante. Autrement, j'aurais aimé me promener un peu plus dans les ruelles de Naples et en savoir davantage sur cette ville située dans un cadre magnifique, mais aux fortes contradictions socio-économiques. 

- bibliothécaire à la médiathèque de la Monnaie

La méthode du crocodile
de Maurizio De Giovanni - Fleuve noirLe Réserver ?

4 notes :

  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  

Articles portant sur des thèmes similaires :

Les personnes qui aiment cet article aiment aussi :

Partagez ce billet !