Mots-clés :

"Le couple -cinéma est devenu un couple célèbre, un couple à histoires, prompt aux querelles, voire aux projets de divorce, mais générateur aussi de quelques chefs-d'oeuvre lorsque l'entente, la compréhension, l'amour pour tout dire, unit ou confond les deux pensées créatrices". (Georges Hacquard, 1959)

Même si aucune Palme n'est décernée aux musiques de films, la a toujours été très présente sur le festival cannois ... Indiscociable des films, elle marque, accompagne, et renforce ...

Rappelez vous : Pulp Fiction en 1994 et son incroyable bande-son avec Al Green, Chuck Berry, Kool & the Gang  ou encore Dancer in the Dark en 2000 avec les musiques de Björk ...


Retrouvez ici ces CD : Pulp Fiction et Dancer in the Dark
 

Pour cette 68ème édition, la est toujours là, en lien étroit avec le 7ème art.

Ainsi, bien que le jury de Cannes s'ouvre rarement aux chanteurs, c'est année c'est pourtant Rokia Traoré qui a été choisie pour faire partie du Jury présidé par les frères Coen. Auteur-compositeur et interprète malienne, elle sera donc "la voix de l'Afrique". Rokia Traoré se distingue par son style alliant traditionnelle et moderne.
 

Les CD de l'artiste malienne sont ici



A retenir également la diffusion, en séance spéciale (hors compétition) qui a eu lieu le 16 mai 2015, du de Asif Kapadia (qui a précedemment réalisé "Senna") sobrement intitulé "Amy", hommage à la diva jazz et soul Amy Winehouse, disparue en 2011. Ce retraçant la courte vie de la jeune femme sortira en juillet sur nos écrans et les critiques l'ont déjà qualifié de "bouleversant et d'éblouissant".
 

Les lauréats ne sont pas encore connus, mais voici quelques bandes originales des films en compétition cette année :

Le fils de Saul de László Nemes avec une bo de son compatriote hongrois : le violoniste Melis László


Mia Madre de Nanni Moretti avec une bo d'Arvo Pärt


Carol de Todd Haynes avec une bo jazz des années 50 et le piano minimaliste de Carter Burwell


Tale of Tales de Matteo Garrone avec une bo d'Alexandre Desplat

 

 
Vous pouvez aussi retrouver les bandes originales qui ont retenu notre attention cette année :

Cloud Atlas, de Tom Tykwer, Lana et Andy Wachowski
Samba, de Eric Toledano et Olivier Nakache
Under the Skin, de Jonathan Glazer
Interstellar, de Christopher Nolan
Grand Budapest Hotel, de Wes Anderson
Timbuktu, de Abderrahmane Sissako

13 notes :

  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Médiathèque Monnaie :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  

Articles portant sur des thèmes similaires :

Les personnes qui aiment cet article aiment aussi :

Partagez ce billet !