Mots-clés :

Je suis encore toute bouleversée par ce que je viens de terminer. Livre aussi court que prenant ! Quatre-vingt-treize pages d’une histoire touchante et écrite dans une prose poétique. L’amour de cette mère au cœur de l’enfer, décrit avec sobriété, est d’une grande beauté, d’une grande générosité. « Ce châle qui a gardé le goût d’amande et de cannelle de la salive de Magda », l’enfant décédée.
J’ai beaucoup aimé… même si l’historicité nous est familière, elle reste toujours unique.

Une suggestion de lecture proposée par un  de Montréal membre du club des Irrésistibles du Réseau des Bibliothèques Publiques Montréal partenaire des Médiathèques de ValenceRomansAgglo.

Le châle de Cynthia Ozick - Points. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

4 notes :

  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  

Articles portant sur des thèmes similaires :

Les personnes qui aiment cet article aiment aussi :

Partagez ce billet !