Mots-clés :

Il est bien clair que je ne suis pas un spécialiste des troubles de la personnalité narcissique. Le Complexe d’Eden Bellwether est venu éclairer un peu ma lanterne sur ce sujet et sur un monde un peu surnaturel, mêlant l’hypnose, la et les effets placebo. Eden est un jeune homme d’une intelligence exceptionnelle, issu d’une famille anglaise très aisée, étudiant à Cambridge. La relation avec sa sœur Iris, également étudiante au même collège, est un peu beaucoup tordue. Eden réussit quand même à s’entourer d’un petit groupe d’amis fidèles que l’auteur nous apprend à connaître à travers l’histoire de la relation amoureuse qui s’établit entre Iris et son nouvel amoureux, Oscar, un brillant jeune aide-soignant, qui ne provient pas du même milieu social. Il se rend vite compte des troubles d’Eden. Dans la première moitié du , je me suis senti un peu perdu, à cause de ce que je percevais comme des longueurs, mais il valait la peine de persister. Les personnages sont attachants et le dénouement bien ficelé. Ce est le premier de ce jeune écrivain. En refermant le livre, j’ai compris pourquoi il a eu ce succès et qu’il est maintenant traduit en français.

Une suggestion de lecture proposée par un  de Montréal membre du club des Irrésistibles du Réseau des Bibliothèques Publiques Montréal partenaire des Médiathèques du Pays de Romans.

Le Complexe d’Eden Bellwether
de Benjamin Wood - Zulma.
Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

8 notes :

  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  

Articles portant sur des thèmes similaires :

Les personnes qui aiment cet article aiment aussi :

Partagez ce billet !