Mots-clés :

Comment accueillir un migrant chez soi ? Comment faire pour qu’il se sente vraiment chez lui ? Comment lui dire qu’il ne nous doit rien et que nous lui devons tant ? Il faut certainement lui laisser prendre sa place en se déplaçant soi-même un peu. Voici l’expérience qu’ont tentée Emilie de Turkheim, son mari et ses deux enfants en accueillant Reza un jeune migrant Afghan. Pendant près de neuf mois, l’auteur a tenu un journal quotidien qui nous permet de mieux connaitre le parcours de Reza. Les traumatismes liés à la guerre et à l’exode, la succession des pays d’accueil, la solitude et l’inquiétude concernant le devenir de sa mère réfugiée peut-être en Iran sont autant de frein à son intégration. La difficulté de l’apprentissage et de la maitrise de la langue française est souvent à l’origine de nombreux quiproquos. Cette cohabitation fait apparaître de multiples différences sociales et culturelles que chacun essaye de valoriser.
Ce récit alerte, réaliste, généreux souvent drôle mais parfois émouvant peut être un guide précieux pour tous ceux qui souhaitent se lancer dans la généreuse aventure de l’accueil d’un migrant.

bibliothécaire médiathèque Simone de Beauvoir

Le prince à la petite tasse d’Emilie de Turckheim - Calmann-Lévy. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

5 notes :

  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  

Articles portant sur des thèmes similaires :

Les personnes qui aiment cet article aiment aussi :

Partagez ce billet !