Mots-clés :

Aaliya Saleh a passé presque toute sa vie au milieu des livres. Mariée à 16 ans répudiée presque aussitôt, elle s’est affranchie  du carcan que voulaient lui imposer sa famille et la société libanaise. Elle s’est construite une vie entourée de livres. Comme chaque début d’année, elle se lance dans la traduction d’un en Arabe, l’occasion pour elle de nous raconter sa vie. Grâce à elle, j’ai déambulé dans les rues de Beyrouth, j’ai aimé Hannah, et surtout j’ai rencontré Aaliya, quel personnage !
Un très beau d'une femme amoureuse des livres et de la littérature.

 - bibliothécaire à la Médiathèque  Monnaie

Les vies de papier de Rabih Alameddine - Les Escales. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail 

6 notes :

  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  

Articles portant sur des thèmes similaires :

Les personnes qui aiment cet article aiment aussi :

Partagez ce billet !