Mots-clés :

Indéfinissable pour notre plus grand bonheur, M pour Mabel raconte le voyage dans le monde de la fauconnerie et, au-delà, de la sauvagerie animale, qu’Helen Macdonald va entreprendre à la mort de son père. Terrassée de douleur, elle qui depuis toute petite se passionne pour les rapaces et la littérature qui va avec, décide alors d’acheter un vautour, une merveille de volatile réputé pour la brutalité de ses attaques. Manière aussi de rester en lien avec son père trop subitement disparu, car la légende veut que ces oiseaux-là établissent un pont entre le monde des vivants et celui des morts. Le livre raconte cet apprentissage, et le retour à la vie après l’épreuve du deuil. Mais il est bien plus riche encore. Il est un éloge de la patience, un hommage à l’écrivain T.H. White, une réflexion sur l’imaginaire médiéval dans l’Angleterre d’aujourd’hui. Réflexion sur la violence des hommes et celle des animaux, ce livre observe, comprend et apaise. Je n’avais jamais rien lu quoique ce soit de semblable ! 

François - libraire à la Librairie des Cordeliers

M pour Mabel d'Helen MacDonald - Fleuve Editions. Le Réserver ?*

D'autres conseils de lectures sur notre portail

5 notes :

  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  

Articles portant sur des thèmes similaires :

Les personnes qui aiment cet article aiment aussi :

Partagez ce billet !