Mots-clés :

Ceci est un d'amour et de mort.


C'est l'histoire de Benjamin et de Rasmus, deux garçons suédois qui tombent amoureux. Jusque-là tout va bien, on pourrait être dans une histoire d'amour banale. Seulement voilà, nous sommes dans les années 80, ce sont deux garçons et même dans un pays aussi libre que semble l'être la Suède, à l'époque en tout cas, l'homosexualité était encore considérée comme une maladie mentale,  et c'est aussi malheureusement durant cette décennie que le virus du Sida commence à faire des ravages.
Le titre est tout simplement beau et terrible à la fois et la couverture correspond parfaitement au contenu du livre. A la fois racée, simple, et bouleversante.
Par contre, émotionnellement ce livre est dur. Il m'a replongée dans une période difficile ou tout et n'importe quoi se disait. Où la haine, la peur, les informations erronnées, les spéculations, les mises au banc de la société... étaient monnaie courante.
En lisant ce livre, je me suis rappelé que la désinformation, les rumeurs, le rejet n'étaient pas seulement en France mais que cette maladie a  terrorrisé la planète entière.
C'est donc un livre qui est très intéressant car il nous replonge dans une époque pas forcément très glorieuse pour les êtres humains que nous sommes, même si on peut comprendre les réactions engendrées par ce virus. Mais, il n'en reste pas moins que certaines personnes, et je pense notamment aux médias, ont fait beaucoup de mal en stigmatisant les homosexuels. Contrairement à eux, le virus n'a jamais fait de différence et bon nombre de vies auraient été épargnées si la communauté homosexuelle n'avait pas été montrée du doigt à l'époque et rendue responsable de la propagation du virus.

J'ai beaucoup aimé même si c'est un pavé, et que certains passages auraient pu être évités.et qu'émotionnellement parlant ça n'a pas été simple.  Mais, j'ai ressenti beaucoup d'empathie pour ces deux garçons pris dans une tourmente qui les dépasse.

  - Bibliothécaire à la Médiathèque Simone de Beauvoir

N'essuie jamais de larmes sans gants
de Jonas Gardell - Gaïa. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

7 notes :

  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  

Articles portant sur des thèmes similaires :

Les personnes qui aiment cet article aiment aussi :

Partagez ce billet !