Mots-clés :

Avec ce premier volume, l’auteur inaugure une trilogie intitulée « Un siècle américain ». Cette première partie débute en 1920 et se termine en 1953. Durant ces 33 ans, le plonge dans le quotidien d’un clan qui se construit, celui des Langdon. Walter et Rosanna sont à la tête de la famille, une famille nombreuse qui vivra des moments heureux dont ils n’ont pas forcément conscience mais aussi des moments difficiles. Fermiers dans un Etat où le climat n’est pas clément, ils affronteront les tempêtes, les sècheresses mais aussi des drames personnels. Ils assisteront aussi et prendront part à la naissance d’une agriculture plus mécanisée. Mais tous les enfants Langdon ne rêvent pas de travailler la terre, bien au contraire, et beaucoup partiront faire des études.  A travers eux, le assistera à la transformation de la vie urbaine, à l’évolution de la vie politique, notamment pendant et après le second conflit mondial. Il est intéressant de voir comment ce clan s’est construit peu à peu, comment les liens se sont tissés entre chaque membre de la famille et les répercussions que cela a pu avoir sur l’avenir de chacun des 6 enfants Langdon. Les figures parentales sont particulièrement émouvantes.

- Bibliothécaire à la Médiathèque Simone de Beauvoir

Nos premiers jours de Jane Smiley - Rivages. Le Réserver ?*

D'autres conseils de lectures sur notre portail

6 notes :

  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  

Articles portant sur des thèmes similaires :

Les personnes qui aiment cet article aiment aussi :

Partagez ce billet !