Mots-clés :

Ava tient une galerie de peinture qu’elle a héritée de son père. Son mari est vétérinaire. Ils ont deux enfants et tout va pour le mieux dans leur vie jusqu’à cette soirée où tout bascule. Agnès Martin Lugand nous plonge dans une histoire réaliste avec plusieurs personnages attachants. Elle nous livre leur dialogue intérieur partagé entre fatalité, colère, culpabilité, incompréhension et désarroi. Elle aborde la question de la reconstruction.
Je regrette dans ce nouveau la faiblesse du scénario. Tout est trop prévisible contrairement au précédent « Une évidence » qui m’avait séduit par les nombreux rebondissements de l’histoire. J’ai noté aussi beaucoup de répétitions qui nuisent à la fluidité du récit et à son intérêt ainsi que des tournures de phrases et des formules types qui semblent empruntées aux précédents ouvrages de l’auteur.

bibliothécaire médiathèque Simone de Beauvoir

Nos résiliences de Agnès Martin LugandMichel Lafon. Le Réserver ?

Une évidence. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

2 notes :

  • Anonyme :  
  • Anonyme :  

Articles portant sur des thèmes similaires :

Partagez ce billet !