Mots-clés :

Michel-Ange, âgé de 30 ans en cette année 1505 est un sculpteur déjà reconnu pour sa Piéta. Afin d’édifier le tombeau du pape Jules II, il se rend à Carrare pour débusquer au cœur des montagnes les marbres les plus somptueux. Touché par le décès brutal de son ami Andrea, le sculpteur a tendance à se replier sur lui-même et à se consacrer uniquement à son travail. Pourtant son caractère tourmenté et solitaire va être mis à mal par les rencontres et les liens multiple qu’il va tisser au cours de son séjour qui durera 6 mois. Il va être notamment touché par Michele, un petit orphelin de mère âgé de 6 ans qui va l’aider à extirper des émotions enfouies.
C’est la force de ce de révéler la personnalité de Michel-Ange, ses nombreuses failles mais également son génie artistique. L’écriture est belle et poétique, elle nous transporte. Chaque mot est à sa place, les phrases sont finement ciselées.
Ce d’une infinie délicatesse montre à quel point l’amour et l’amitié, si on sait les accueillir, peuvent redonner confiance et faire grandir.

bibliothécaire médiathèque Simone de Beauvoir

Pietra viva de Léonor de recondo  - Wespieser. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

1 notes :

  • Anonyme :  

Articles portant sur des thèmes similaires :

Les personnes qui aiment cet article aiment aussi :

Partagez ce billet !