Mots-clés :

J’aime bien Frank Sinatra, j’aime certaines de ces chansons, certains de ces films. C’est quelqu’un qui s’est engagé très tôt (1943) dans la lutte pour les droits civiques, la tolérance religieuse…Mais comme tout bon personnage de , il y a une face sombre chez Frank Sinatra : ces amitiés avec la mafia. Même si il a toujours démenti tout lien avec le crime organisé. Des documents du FBI rendus publics en décembre 1998, sept mois après sa mort, prouvent toutefois qu’il était un ami proche de Sam Giancana, parrain présumé de la mafia de Chicago. Dans ce livre l’auteure évoque notamment les amitiés dangereuses du crooner avec Lucky Luciano, Siegel…, le soutien musclé dont il bénéficie lorsqu'il convoite le rôle qui allait lui valoir un Oscar dans le film « Tant qu'il y aura des hommes » qui a donné lieu à une scène d'anthologie dans le film " Le Parrain ". Il devint même, un lien essentiel entre le clan Kennedy et la mafia. Elle raconte aussi son amour fou pour la très belle Ava Gardner. On découvre une personnalité fasciné par la mafia, caractériel, violent, bourré de talent qui n’a jamais parlé mais qui est arrivé au sommet en partie grâce à ces liens avec le crime organisé.

- bibliothécaire à la Médiathèque de la Monnaie

Sinatra et la mafia
de Véronique Chalmet - Payot. Le Réserver ?
A écouter car Sinatra est un sacré bon crooner : My way : compilation.
Le Réserver ?
A lire aussi : Showbiz, people et corruption. Le Réserver ?

8 notes :

  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Médiathèque Monnaie :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  

Articles portant sur des thèmes similaires :

Les personnes qui aiment cet article aiment aussi :

Partagez ce billet !