Mots-clés :

Avec cet , Imbert Imbert nous livre des morceaux d’une grande sensibilité. Accompagné du contrebassiste Bruno Chevillon et de sa compagne : sa contrebasse, l’artiste nous séduit avec ses textes sombres (« A chaque battement de mon cœur »), crus et drôles comme la chanson d’amour « L’air con ». « Sois mort et tais toi » accroche tout de suite : sa poésie d’une noirceur si particulière contraste avec son air enjoué. L’accompagnement des contrebasses est d’une efficacité redoutable avec les textes si originaux et impertinents de l’artiste. Une voix et une contrebasse à écouter !

- discothécaire à la médiathèque Simone de Beauvoir     

Vous trouverez ce CD à l'espace musique dans les Médiathèques ValenceRomans.
Le Réserver ?
*
 

Articles portant sur des thèmes similaires :

Partagez ce billet !