Mots-clés :

Le samedi 15 mars marquera les trois ans de la guerre en Syrie. Le 6 mars 2011 dans la ville syrienne de Daraa, 15 enfants ont été arrêtés et torturés pour avoir peint des graffitis hostiles aux autorités.  Les manifestations qui ont suivi leur détention ont provoqué une explosion de violence dans le pays. Face à ce mouvement de contestation, le régime syrien de Bachar el-Assad a choisi la voie des armes. Quatre ans après, la guerre a dévasté le pays, jeté la moitié de la population hors de son foyer et ouvert la voie à l'avancée de l'organisation de l' Etat islamique. Trois longues années de conflit et d'horreurs. Pour rappeler à tous que les abominations persistent dans ce pays d'une vingtaine de millions d'habitants, L'artiste Bansky a revisité l'une de ses œuvres les plus reconnues : la petite fille au ballon rouge. Pour marquer la troisième année du conflit syrien, l'artiste se lance dans une campagne de soutien aux enfants syriens. Il s'est associé au mouvement With Syria qui regroupe plusieurs associations humanitaires. Le dessin sera projeté ce jeudi sur plusieurs monuments à travers le monde, comme la Tour Eiffel de Paris et la Colonne de Nelson à Londres. Des ballons rouges seront lâchés depuis plusieurs grandes villes pour représenter le soutien du monde aux enfants syriens. Encore la Syrie, un conflit auquel on ne comprend plus rien. Un pays où une partie de l'Etat islamique s'est installé. Un pays qui transforme nos enfants en terroristes. Un pays... Un pays aussi où des enfants ont voulu être libres en dessinant des graffitis. Un pays où des enfants rêvent de liberté... Un pays où des enfants rêvent de ballons rouges...

- bibliothécaire à la Médiathèque  Monnaie 

Pour aller plus loin ici

7 notes :

  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Médiathèque Monnaie :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  

Articles portant sur des thèmes similaires :

Les personnes qui aiment cet article aiment aussi :

Partagez ce billet !