Mots-clés :

Vous, amateurs de vampires, par pitié, laissez tous vos appriori de côté avant d'attaquer ce livre ! Non, les créatures sanguinaires n'ont pas de longues incisives pointues, elles ne craignent pas l'ail et les crucifix. Un vampire nous ressemble étrangement et c'est par un tout petit organe situé dans l'arrière gorge qu'il boit le sang de ses victimes qui ne deviennent pas des vampires à leur tour...
Mais alors comment expliquer que Katje devine dès le premier regard que le professeur Weyland en est un ? Trop forte cette fille ! Tellement perspicace qu'elle en devient risible. Amis lecteurs, j'ai tenu jusqu'à la 200ème page... pour moi c'est un sacré exploit tant ce livre est niais, inssipide ! Et dire que Stephen King a adoré... peut-être est-ce dû à une mauvaise traduction ? Un llivre affligeant...



Références :

Un vampire ordinaire de Suzy McKee Charnas - Ed. Robert Laffont
Vous trouverez ce dans les Médiathèques du Pays de Romans  à la cote R CHA P

Pour le réservez cliquez ici.

13 notes :

  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  

Articles portant sur des thèmes similaires :

Les personnes qui aiment cet article aiment aussi :

Partagez ce billet !