Mots-clés :

Après l’excellent concept « Ferré, ce rap », le groupe La Vie d’artiste publie son premier « Utopies en ruine ». Le premier morceau « Poésie du désastre » donne le ton : le flow de Trublion annonce l’effondrement d’un système. Entre trip hop, slam et dub (avec la voix du chanteur reggae Rod Anton) le groupe aborde des sujets profonds, dénonce les aberrances du système…  L’ se termine sur « Cent milliards d’étoiles », comme une lueur parmi le chaos, un « nouvel horizon sans peur »… On se laisse porter par cette énergie brute et poétique !

- discothécaire à la médiathèque Simone-de-Beauvoir 

Vous trouverez ce
CD à l'espace musique des Médiathèques Valence Romans.
Le Réserver ?*

3 notes :

  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  

Articles portant sur des thèmes similaires :

Partagez ce billet !