Mots-clés :

Dans ce Tome 2 Mangin, s’attaque à un autre monstre sacré, Henri-Georges Clouzot, le réalisateur de « L’assassin habite au 21″, « Le corbeau », « Quai des orfèvres », « Le Salaire de la peur »…
En septembre 1946, tout le monde attend le cinéaste pour la première de son film « Le Mystère Balzac », mais Clouzot ne vient pas et la séance commence sans lui. On découvre que le tournage n’a pas été de tout repos : la vedette du film, Suzy Delair qui se drogue, des manifestations, des accusations de collaboration et des scènes inédites qui apparaissent au visionnage des rushes. L’intrigue se noue sur le tournage de plus en plus difficile d'un film dont le script lui-même apparaît comme maudit.

En me relisant, je me rends compte que le résumé n’est pas très clair, Mais je ne me suis pas ennuyée une seconde. J’ai bien aimé, Clouzot faisant un film sur Balzac avec dans les rôles principaux : Bernard Blier et Susy Delair, sur fond d'après guerre aussi trouble que les personnages qui composent cet opus.
Le dessin, les couleurs, l'ambiance, les références, le scénario, J’ai tout aimé. Je m’attaque au T3.

  - bibliothécaire à la Médiathéque Monnaie.

Abymes T2
de Valérie Mangin et Loïc Malnati. Le Réserver ?
Clouzot, cinéaste  de José-Louis Bocquet, Marc Godin. Le Réserver ?
Bernard Blier, un homme façon puzzle Jean-Philippe Guerand. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

6 notes :

Articles portant sur des thèmes similaires :

Les personnes qui aiment cet article aiment aussi :

Partagez ce billet !