Mots-clés :

Ce historique nous conduit en Allemagne au mois d’avril 1945. Récit à trois voix où l’auteur croise les témoignages de survivants des camps avec la descente aux enfers de Magda Goebbels. L’ambitieuse « première dame »
du Reich a fait de son mieux pour effacer son passé et le fait qu’elle soit la fille adoptive de Richard Friedländer, un commerçant allemand et juif. Sous les bombardements, dans Berlin assiégé, l’épouse du mi-nistre de la propagande nazie se terre dans le bunker du Führer en compagnie des hauts dignitaires et de ses six enfants. L’auteur nous fait découvrir le parcours hors du commun de cette femme prête à tout pour ac-céder au pouvoir et les derniers jours de ce modèle de mère aryenne qui va commettre le pire.
En parallèle, parmi les survivants de l’horreur des camps de concentra-tion, marche une petite fille de trois ans Ava qui porte avec elle, enfer-mées dans un rouleau de cuir, les lettres de nombreux déportés dont celles de Richard Friedlander.
Un premier incarné et richement documenté où Sébastien Spitzer nous fait à la fois entrevoir l’horreur et l’espoir.

- bibliothécaire médiathèque Simone de Beauvoir

Ces rêves qu’on piétine de Sébastien Spitzer - L'observatoire. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

3 notes :

  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  

Articles portant sur des thèmes similaires :

Les personnes qui aiment cet article aiment aussi :

Partagez ce billet !