Mots-clés :

En 1984, Cléo danseuse de modern jazz âgée de treize ans, issue d’un milieu modeste tombe dans le piège tendu par la fondation Galatée qui lui propose une bourse pour réaliser son rêve. Cathy la recruteuse après lui avoir offert de nombreux cadeaux la jette en pâture à des hommes membre d’un jury qu’elle doit convaincre qu’elle n’est pas « coincée ». Pourtant victime d’attouchement, elle ne va rien dire à ses parents, pire elle va elle-même entraîner d’autres collégiennes dans ce système pervers. Trente-cinq ans plus tard, après une brillante carrière de danseuse, Cléo n’a pas oublié et elle accepte d’affronter son double passé, de victime et de coupable. L’heure est sans doute venue de se libérer de ce terrible secret.
J’ai apprécié ce parce qu’il montre que dans les années 80, on ne parle pas des prédateurs sexuels. La plupart du temps les plaintes sont classées sans suite. Il analyse aussi un système de prédation bien huilé qui vise des jeunes filles de milieu modeste, peu susceptibles de se défendre.
Cet ouvrage parle aussi de culpabilité et de pardon. Il présente un monde de la danse professionnel basé sur l’effort et l’exigence. Les corps sont malmenés. Dans de courts chapitres tout en nuances et loin du manifeste féministe Lola Lafon décrit avec tendresse le destin de son héroïne et ceux qui l’accompagnent au cours de ces trois décennies. Un livre émouvant, loin du manichéisme.

bibliothécaire médiathèque Simone de Beauvoir

Chavirer de Lola LafonActes Sud. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

2 notes :

  • Anonyme :  
  • Anonyme :  

Articles portant sur des thèmes similaires :

Partagez ce billet !