Mots-clés :

J'ai mis du temps à commencer à lire cette bd conseillée par un collègue. Mais une fois la lecture débutée je n'ai pas pu lacher la BD.
Abordé le thème de la religion à notre époque n'est pas un sujet facile mais l'auteur a habilement transposé son histoire sur une planète lointaine et un futur (ou passé ?) inconnu.

Dans une société où règne la loi du plus fort, une communauté de singes vit sans se poser plus de questions que ça. De toute façon, ceux qui s'en posent sont soit battus, soit tués, soit contraint à l'exil.
Lorsque débarque un singe venu d'une autre planète, ce dernier, pour survivre, se fait passer pour le représentant de Diou. Et à partir de là tout par en vrille. Et c'est aussi à partir de là où ça devient savoureux. Parce que les faibles prennent le pouvoir et que tout et n'importe quoi est mis en place. Cette mystification fait lers beaux jours de certains mais dans l'ombre la colère gronde.
C'est assez drôle et tellement ubuesque parfois que l'on jubile à la lecture de certains passages.

"Le crépuscule des idiots" est quand même quelque part aussi le reflet de notre société et met en exergue certaines dérives. J'ai adoré.

  - Bibliothécaire à la Médiathèque Simone de Beauvoir

Le crépuscule des idiots de Krassinsky - Casterman. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

4 notes :

  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  

Articles portant sur des thèmes similaires :

Les personnes qui aiment cet article aiment aussi :

Partagez ce billet !