Mots-clés :

Lorsqu’il a quitté les forces armées russes, Noum répondu au besoin d’être qui il est au plus profond de lui, un chaman de la tribu des Nenets. Depuis, il vit loin de tout sur la péninsule du Yamal en Arctique. Par un jour de pluie diluvienne, il découvre le tombeau très ancien d’une femme à la peau noire qu’il pense être celui d’une reine africaine. Ses ancêtres auraient-ils un lien avec cette femme ? Cette découverte est miraculeuse car elle pourrait empêcher l’installation d’un énorme chantier d’exploitation de gaz qui ruinerait le paysage et le sol. Aussitôt, il prévient un ami zoologue avec lequel il a déjà collaboré lorsque ce dernier était venu observer les dégâts du réchauffement climatique sur la faune et la flore. Il est convaincu que le scientifique pourra donner un écho international à cette découverte. Voyant là l’occasion de relancer une carrière qui stagne, le zoologue met sur pied une expédition et invite une jeune médecin légiste germano-japonaise ainsi qu’un jeune anthropologue congolais. L’expédition promet des moments extraordinaires mais également dangereux car le riche homme d’affaires russe et son homme de main les attendent.
Ce ressemble à un conte où les forces de la nature sont omni présentes. Elles parlent à ceux qui veulent les entendre, à ceux qui ont conscience de la fragilité de la planète. Elles prennent différentes formes mais le message reste le même. Aujourd’hui, il est difficile pour elles de se faire entendre : les hommes sont trop occupés à s’enrichir aux dépens de l’environnement.
J’ai beaucoup aimé ce où la nature est un personnage à elle seule.

- bibliothécaire à la Médiathèque Simone de Beauvoir

Femme du ciel et des tempêtes de Wilfried N’Sondé - Actes Sud. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

3 notes :

  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  

Articles portant sur des thèmes similaires :

Partagez ce billet !