Mots-clés :

« L’homme qui venait d’ailleurs », l’artiste aux mille visages, hors normes, inclassable, est mort quelques jours après la sortie de son 25ème « Blackstar ».
David Bowie m’accompagne depuis mon adolescence, depuis son clip « Ashes to Ashes », un choc visuel et musical. Evidemment je me suis intéressée à David Bowie, à ce qu’il avait produit avant et à l’époque...pas d’Internet  ! Cela a été la découverte d’un artiste qui peint la , de Major Tom à Ziggy Stardust en passant par Aladdin Sane, Halloween Jack ou The Thin White Duke, Bowie a incarné mille personnages. Il a toujours su se réinventer, innover…il m’a toujours surprise par ses différents genres musicaux, ses audaces…Rock star mais aussi comédien dans Les prédateurs avec Catherine Deneuve, dans le magnifique Furyo ou bien dans la série Twin Peaks. Il y a mille raisons de découvrir, redécouvrir, aimer David Bowie, tant par sa manière de se mettre en scène, de jouer avec des personnages, que par sa . C’est l’un des créateurs les plus brillants, un artiste multi-facette qui avait traversé les époques autant qu'il les a influencées.
J'ai fait et je continue encore à faire des voyages immobiles en écoutant Bowie, MERCI.

- bibliothécaire à la Médiathèque  Monnaie 


Une sélection de CD, Vinyle, de David Bowie ici que vous pourrez emprunter dans les Médiathèques ValenceRomans

18 notes :

  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Médiathèque Monnaie :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  

Articles portant sur des thèmes similaires :

Les personnes qui aiment cet article aiment aussi :

Partagez ce billet !