Mots-clés :

J'ai tout de suite été emballée quand j'ai vu ce livre, mais ça n'a pas été le coup de foudre attendu.
Tout d'abord, la couverture nous le vend comme l'adaptation de Blade Runner, d'après le récit de Philip K Dick. Il faut savoir que le célèbre film de Ridley Scott est une adaptation très libre, alors pour ceux qui espèrent retrouver le film en bd, passez votre chemin.
Aussi, il ne s'agit pas ici d'une adaptation mais d'une fidèle retranscription du livre, mot pour mot.
Dans un monde dévasté par une apocalypse nucléaire, la majorité des humains ont fui la planète. Parmi les rares à être restés, nous suivons Rick, qui pourchasse les androids; son rêve : remplacer son mouton électrique par un vrai ... Je n'en dis pas plus ...
Les dessins sont de bonne qualité, les artworks également, mais le récit "déborde" trop souvent sur les vignettes. Cependant, la mise en page n'a pas dû être facile, vu la longueur et la complexité du récit original.
Pour les fans de science-fiction, qui ne connaissent pas K Dick, un des piliers de la science-fiction au même titre qu'Asimov, c'est un bon moyen de s'y mettre.

- Bibliothécaire à la médiathèque Simone de Beauvoir

Do androids dream of electric sheep ?
de Tony Parker - EP Emmanuel Proust .
Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

9 notes :

  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Médiathèque Monnaie :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  

Articles portant sur des thèmes similaires :

Les personnes qui aiment cet article aiment aussi :

Partagez ce billet !