Mots-clés :

Birmant et Clément Oubrerie, après Picasso…s’attaquent à l’histoire de l'artiste américaine Isadora Duncan, danseuse célèbre dans le monde entier qui apporta les premières bases de la danse moderne.
En 1921, à l’invitation de Lénine, elle part en Russie où elle rencontre Serge Essenine, poète star.
Entre eux se noue une passion violente…
Je me suis laissé charmer par cette histoire. J’ai aimé le talent de Clément Oubrerie, ses merveilleux dessins, le scénario de Birmant qui nous embarquent dans la vie fascinante d'Isadora Duncan, son lyrisme, sa vivacité, son amour de la vie.

- bibliothécaire à la Médiathèque  Monnaie

Il était une fois dans l’Est de Julie Birmant et Clément Oubrerie - Dargaud. Le Réserver ?

Pablo Picasso. Les Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail



3 notes :

  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  

Articles portant sur des thèmes similaires :

Les personnes qui aiment cet article aiment aussi :

Partagez ce billet !