Mots-clés :

« Mais pourquoi je ne lis que rarement des nouvelles? »me suis je-dis à la lecture de ce magnifique recueil dont j'ai dévoré chaque page . Ces dix différents textes de longueur inégale sont unis par la thématique de la violence. J'ai en empathie avec les personnages blessés de ces histoires qu'ils soient vieux, jeunes, de sexe féminin ou masculin, tour à tour victimes et créateurs de violences. Vengeances, règlements de comptes familiaux, agressions, meurtres, dérives sexuelles...mais rien n'est jamais gratuit: il s'agit d'explorer les failles et les fragilités d'hommes et de femmes ordinaires.N'hésitez pas à plonger au cœur de la psyché humaine dans ce qu'elle a de plus torturée.
Le meilleur Oates que j'ai lu.

Adja - bibliothécaire à la Médiathèque Simone de Beauvoir

Étouffements de Joyce carol Oates - Philippe Rey. Le Réserver ?

9 notes :

  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  

Articles portant sur des thèmes similaires :

Les personnes qui aiment cet article aiment aussi :

Partagez ce billet !