Mots-clés : ,

C'est le résumé qui m'a attiré. En effet, j'étais curieuse de découvrir cette histoire d'ado s'engageant dans une bande de skinheads. Curieuse de connaître ses motivations, les justifications de l'auteur... J'ai donc lu ce avec quelques appréhensions. Au début, mon sang à commencé à bouillir un peu, je l'avoue... et puis, au fil des pages, j'ai découvert le héros, Frédéric, sa rage, profondément ancrée tout au fond de lui, les raisons de cette rage aussi. Et, mon sentiment vis à vis de lui s'est modifié. Petit à petit cette histoire de haine a fait place à une histoire d'amour.
L'histoire ressemble à une sorte de road movie, et je verrai d'ailleurs bien une adaptation cinématographique. J'ai trouvé la relation entre Frédéric et Pépita, sa grand-mère, très touchante, le regard de l'auteur sur la maladie émouvant ; affligeantes les relations entre Frédéric, Chacal et Cobra et intéressantes celles entre Kenza et Frédéric.
Finalement, je ne regrette pas d'avoir lu ce .  A l'issu de ce voyage, des rencontres qui jalonnent son chemin, Frédéric évolue, grandit et apprend qu'aimer et respecter les autres c'est plus important que tout.
Un initiatique sur les liens intergénérationels, le racisme et le respect des différences.

Pour en savoir plus sur le poète Federico Garcia Lorca :  http://fr.wikipedia.org/wiki/Federico_Garcia_Lorca


- Bibliothécaire à la Médiathèque Simone de Beauvoir

Références :
Guadalquivir de Stéphane ServantÉditions Gallimard Education
Vous trouverez ce ados dans les Médiathèques du Pays de Romans  à la cote R SER, secteur jeunesse

13 notes :

  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  

Articles portant sur des thèmes similaires :

Les personnes qui aiment cet article aiment aussi :

Partagez ce billet !