Mots-clés :

La vie est trop courte pour s'ennuyer... Il était une fois'une petite fille née en 1900 à Londres, qui "se sentait déjà queer dans la matrice". En grandissant, elle a fait le tour du monde, elle a lancé sa compagnie de taxis féminins, elle a fait la guerre, elle a battu des records de vitesse dans des courses de bateau, elle a régné en monarque éclairé sur une île des Bahamas, elle a eu pour meilleur ami et confident une poupée...

Je n'avais jamais entendu parler de Marion Barbara Carstairs et pourtant quelle femme ! Dès l'enfance elle s'est rebellée, au grand désespoir de sa mère, refusant de suivre les codes en place à l'époque. Libérée du carcan familial, elle va s'épanouir dans un pensionnat de jeune fille et avoir ses premiers émois amoureux. 
Une fois adulte, elle a laissé entièrement libre cours à ses envies et a pris de gros risques, adorant la vitesse depuis l'enfance, c'est sur l'eau qu'elle a battu des records, au grand dam des autres navigateurs mâles.
Côté coeur, elle a eu énormémement de conquêtes fémémines, des actirices, des artistes, des femmes mariées... personne ne lui résistait une fois qu'elle aviat jeter son dévolu sur une femme. Telle un homme elle a butiné sans arrêt, s'attardant de temps en temps ici ou là. Plus longuement à certains moments qu'à d'autres.
Le tout donne un personnage attachant, vunlnérable, agaçant aussi. Un peu un Gasby au féminin, flamboyant et irrésistible.
Le travail d'Hubert sur le scénario est absolument bluffant. Sans jamais porter de jugement, il a su faire ressortir les travers et les bons côtés de cette femme libre. Le magnifique dessin de Virginie Augustin tout en noir et blanc, ajoute du charme et de la classe à cette histoire.
Je l'ai lu d'une traite, emportée dans le tourbillon des fêtes et des voyages de Joe la pirate. Les femmes, le gout du risque, le besoin de liberté, d'outrepasser les codes de l'époque rendent notre fougeuse Marion Barbara Carstairs atypique.
Cette BD est une belle occasion de mettre en avant une femme à la destinée extraodinaire malheureusement tombée dans l'oubli.
A noter que c'est hélas le dernier scénario écrit par Hubert, qui nous a quitté en février 2020.

  - Bibliothécaire à la Médiathèque Simone de Beauvoir

Joe la pirate d'Hubert & Viriginie Augustin - Glénat. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

1 notes :

  • Anonyme :  

Articles portant sur des thèmes similaires :

Partagez ce billet !