Mots-clés :

À l’instar de la vierge héroïne de Fifty Shades of Grey qui s’interrogeait pendant soixante pages sur la titillation de son bas-ventre à la vue de son beau monsieur Grey, nous avons ici une jeune femme, qui à l’aube de son mariage, ne se peut plus, pendant quelque deux cents pages, pour l’irrésistible mari de sa sœur aînée. Ce texte, écrit en québécois par Alexandre Jardin, sonne faux comme si notre Tremblay national imitait Éric-Emmanuel Schmitt… et aussi faux que l’hydravion Beaver de la page couverture (et de l’histoire) lequel est en réalité un Cessna 185 sur flottes. S’abstenir.

Une suggestion de lecture proposée par un  de Montréal membre du club des Irrésistibles du Réseau des Bibliothèques Publiques Montréal partenaire des Médiathèques du Pays de Romans.

Juste une fois d'Alexandre Jardin - Grasset. Le Réserver ?


D'autres conseils de lectures sur notre portail

11 notes :

  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Médiathèque Monnaie :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  

Articles portant sur des thèmes similaires :

Les personnes qui aiment cet article aiment aussi :

Partagez ce billet !