Mots-clés :

Voici le quatrième volume de la collection « Ma nuit au musée ». Comme ses célèbres prédécesseurs, Léonor de Récondo a accepté le défi de passer une nuit seule en compagnie d’un peintre prestigieux. Elle a choisi Dominikos Theotokopoulos, dit le Greco. Son choix ne s’est pas fait au hasard, il a été guidé par son défunt père d’origine espagnole, lui-même artiste peintre. En sa compagnie, il y a 15 ans, elle avait visité le musée Greco de Tolède. Elle avait beaucoup apprécié cet artiste énigmatique, un des plus originaux du XVIème siècle qui fut à l’origine de l’école Espagnole. Elle nous raconte cette nuit inoubliable face aux œuvres de l’artiste qui l’a beaucoup inspirée tout en lui réservant bien des surprises. Comme elle l’a fait brillamment dans « Pietra viva » en évoquant Ange, elle utilise une base biographique réelle, puis invente pour donner de la chaire à la fiction. Armée de son violon, d’un carnet et de nombreux souvenirs elle tente de rentrer en communication avec l’artiste malgré les 5 siècles qui les séparent. Dans un récit à la fois lyrique et poétique voire même mystique parfois, Léonor de Récondo trace un portrait original d’El Gréco.

bibliothécaire médiathèque Simone de Beauvoir

La leçon de ténèbres par Léonor de Récondo  - Stock. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

4 notes :

  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  

Articles portant sur des thèmes similaires :

Les personnes qui aiment cet article aiment aussi :

Partagez ce billet !