Mots-clés : ,


Au zoo c’est le remue-ménage depuis l’arrivée de Monsieur le Coq ! Celui-ci a décidé d’enseigner aux animaux le « pur français », car dit-il « Une langue n’a nul besoin des autres langues ! ». Il déclare donc que les mots étrangers sont interdits. La conversation qui s’ensuit finit par manquer de mots…
Plus question d’être « maboul » (arabe), ou « drôle » (hollandais), de faire le « clown » (anglais), d’avoir un « camarade » (italien), de boire du « cacao » (espagnol), ou un « thé » (Asie), de manger des “croissants” (allemand) ou des “cornflakes” (anglais)…etc. Que faut-il manger alors au petit-déjeuner ? Un oeuf ? Oui! Voilà du pur français! Le lion, affamé, demande au coq de lui pondre un oeuf. Ce dernier crie au “scandale” (hébreu), qui sera d’ailleurs son dernier mot! Quel festin (italien) de mots à lire dans cet !

Saviez-vous que vous parliez un peu italien, turc, anglais, arabe, espagnol, allemand…?
Eh oui, les mots ont voyagé, voyagent encore, les langues sont vivantes et “le jour où elles se fixent, elles meurent” (Victor Hugo). Tout un monde dans la langue française!

Valérie

Références :
L’Oeuf du coq, de Hubert Ben Kemoun, ill.par Bruno Heitz - Casterman, les petits Duculot
Vous trouverez cet à la Médiathèque Monnaie à la cote R BEN , secteur jeunesse

13 notes :

  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  

Articles portant sur des thèmes similaires :

Les personnes qui aiment cet article aiment aussi :

Partagez ce billet !