Mots-clés :

Jimmy, jeune journaliste récemment arrivé à la rédaction d’une chaine de TV, se voit confier la réalisation de reportages sur les violences en banlieue. Enthousiaste et idéaliste il déchante vite en voyant le fonctionnement de « la télé ». Les angles d’attaques des sujets sont biaisés, les interviews coupés jusqu’à donner un sens complètement différent aux interventions, des sources pas fiables… et une direction mettant la pression pour faire du sensationnel. Vous allez me dire « N’en jetez plus, la coupe est pleine, c’est caricatural ». Et non ! Justement la force de cette BD réside dans le fait que c’est l’adaptation d’une étude sociologique de Jérôme Bertaut « La Banlieue du « 20 heures » : Ethnographie de la production d’un lieu commun journalistique ». En effet, Casterman a sorti une collection « Sociorama » regroupant des sociologues et des auteurs de BD pour nous donner des clés de compréhension de notre société en racontant en BD des études sociologiques. Le ton est humoristique mais le sujet interpelle, vous ne regarderez plus les infos comme avant.

Pierre - -
bibliothécaire à la Médiathèque publique et universitaire

La banlieue du 20 heures
d'Helkarava - Casterman. Le Réserver ?*

D'autres conseils de lectures sur notre portail

7 notes :

  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  

Articles portant sur des thèmes similaires :

Les personnes qui aiment cet article aiment aussi :

Partagez ce billet !