Mots-clés : , ,

Je vous ai déjà parlé du roman « Les hommes qui n’aimaient pas les femmes » de Stieg Larsson. Actes Sud. Enfin le second vient de paraître, certaines tout comme moi à la médiathèque l’attendaient avec impatience et on en salivait d’avance tant nous avions aimé le premier volet.

Petit rappel, Mikaël Blomkvist, journaliste économiste, est contacté par un gros industriel pour relancer une enquête abandonnée depuis 40 ans : dans le huit-clos d’une île, la petite nièce de Henrick Vanger a disparu, probablement assassinée. Et depuis 40 ans, quelqu’un se fait un malin plaisir de le lui rappeler à chacun des anniversaires de sa nièce. Donc Mikaël Blomkvist aidé par Lisbeth Salander jeune fille déjantée, écorchée vive et surtout enquêteuse hors pair vont mener l’enquête et former un duo détonnant.
Voilà pour le premier volet, c’est pas à pas que l’on entre dans l’univers de Larsson, l’auteur prend soin de créer une atmosphère, de nous familiariser avec ses personnages en titillant notre curiosité. Génial !

On referme donc avec regret le 1er tome et l’on attend impatiemment le 2éme en espérant qu’il sera aussi bien sinon meilleur que le premier.

Et enfin le voilà : « La fille qui rêvait d’un bidon d’essence et d’une allumette » Déjà le titre intrigue…On reprend les mêmes pour une nouvelles enquête.

Tandis que Lisbeth passe des vacances bien méritées, Mikaël Blomkvist est prêt à lancer un numéro spécial sur un sujet dérangeant : la prostitution venue des pays de l’Est. Mais les deux personnes enquêtant sur le sujet sont assassinées et tous les indices désignent Lisbeth comme le suspect n°1.
Le rythme très enlevé ne laisse aucun répit au lecteur. Nous en apprenons plus sur la personnalité et le parcours de Lisbeth, jeune fille asociale, perturbée et surdouée.

Et l’on referme ce deuxième volet avec encore plus de regret.
Quoi ? Comment je l’ai fini, mais je n’ai pas vu le temps passé…Je ne l’ai pas lu je l ‘ai dévoré…Et il faut attendre le 3ème qui sortira courant 2007 et ce sera vraiment le dernier car l’auteur est décédé.

A lire, à dévorer, apprécier….mes collègues qui avaient aimé le premier, ont aimé tout autant les deux romans.

Lila

Références :
La fille qui rêvait d’un bidon d’essence et d’une allumette de Stieg Larsson - Actes noirs
Vous trouverez ce roman à la médiathèque monnaie à la cote R LAR, secteur adulte

12 notes :

  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  

Articles portant sur des thèmes similaires :

Les personnes qui aiment cet article aiment aussi :

Partagez ce billet !