Mots-clés :

Le Chardonneret est un long d’apprentissage (près de 800 pages) : celui de Théo, jeune adolescent de 13 ans qui devra survivre puis réapprendre à vivre après le drame qui le frappe, un jour pluvieux, dans un musée. Le portrait est sombre, sans pitié, tragique. Pourtant, de New York à Las Vegas puis Amsterdam, entre solitude et désespoir, Donna Tartt laisse entrevoir la lumière et donne à son jeune héro une belle capacité de résilience. L’écrivaine américaine prend son temps pour planter le décor et asseoir ses personnages. Pourtant, elle pose son récit avec tant de fluidité et d’intensité que les pages se tournent seules. Porté par une écriture minutieuse et foisonnante, Le Chardonneret est de ces grands romans de littérature qui touchent au cœur et à l’âme.

Mélanie - bibliothécaire à la MPU

Le chardonneret de Donna Tartt - Plon. Le Réserver ?*
Lire aussi la critique de ici

D'autres conseils de lectures sur notre portail

5 notes :

  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  

Articles portant sur des thèmes similaires :

Les personnes qui aiment cet article aiment aussi :

Partagez ce billet !