Mots-clés :

Une nuit, une maison en bois est entièrement détruite par un incendie. Au petit matin, le corps du propriétaire, Halldor, est retrouvé attaché à une chaise. Qui en voulait à cet ancien instituteur récemment retraité ? Des anciens élèves ? La même nuit, un homme de 42 ans, Daniel se défenestre à l’hôpital psychiatrique où il était enfermé devant les yeux de son jeune frère Palmi. Y-a-t-il un lien entre ces deux morts ? Pour la police, si la mort de l’instituteur est d’origine criminelle, il en est tout autre pour celle de Daniel. Palmi va alors mener sa propre enquête pour comprendre ce qui a conduit son frère à se suicider. Durant son enquête, il découvre que depuis quelques temps Daniel tenait des propos incohérents, qu’il avait reçu la visite d’un vieil homme, un certain Halldor et ils avaient parlé ensemble de gélules d’huile de foie de morue. Palmi va rapidement croiser la route d’un certain Erlendur avec qui il va collaborer.
Excellent à l’écriture toujours aussi parfaite et au scénario maîtrisé.

- bibliothécaire à la Médiathèque Simone de Beauvoir

Le fils de poussière d'Arnaldur Indridason - Métailié. Le Réserver ?*

D'autres conseils de lectures sur notre portail

17 notes :

  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  

Articles portant sur des thèmes similaires :

Les personnes qui aiment cet article aiment aussi :

Partagez ce billet !