Mots-clés :

C'est avec impatience que j'ai retrouvé le héros du 1er tome. A présent prénommé Daniel, il a pour mission l'élimination d'un activiste d'extrême-droite. Mais, les choses ne vont pas être aussi simples évidemment.
Oui je sais, c'est quand même hallucinant de suivre les aventures, fictives heureusement, d'un adolescent assassin. c'est assez dérageant même. Mais l'auteur, Allen Zadoff a subtilement stylisé la personnalité de son héros et on ne peut pas s'empêcher d'avoir de l'empathie pour lui. Malgré ses certitudes, malgré ses doutes, malgré tout... Ce second fait froid dans le dos car comme dans le 1er tome, son héros, pris dans les rouages d'un organisme géré par des personnages sans état d'âme et secrets, semble si vrai qu'on peut se demander si des gens suffisamment tordus ne pourraient pas permettre ce genre de choses réelles.  C'est là qu'est la force de ce ... rien ne parait invraisemblable. Moi ça me fait peur, je l'avoue.

- bibliothécaire à la Médiathèque Simone de Beauvoir

Le programme, cible 2 d'Allen Zadoff - Albin . Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail 

14 notes :

  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  

Articles portant sur des thèmes similaires :

Les personnes qui aiment cet article aiment aussi :

Partagez ce billet !