Mots-clés :

Ce quatrième tome de la série "Les ogres dieux" devrait aussi être le dernier car Hubert, le scénariste et instigateur de cette histoire, est mort en février 2020. De toute façon, le tome se termine avec l'histoire d'Emione, la mère de Petit, héros du premier tome de la série. La boucle est bouclée donc.
Je dois avouer que chaque tome a sû me surprendre et me passionner et celui-là ne fait pas exception à la règle. Toujours autant de cruauté, d'horreurs, de violence... mais en même temps il y a des personnages tellement époustouflant à chaque fois ! Ici, Première née, qui outre le fait d'être une fille est une fille instruite, qui sait lire et qui donc prend rapidement conscience que son père n'est qu'une brute ignoble, que ses frères sont des êtres abjects et que la condition des femmes au sein de cette famille est horrible. Inceste, maltraitance, viol, meurtre et j'en passe. On est loin des contes de fées !!! 
Côté dessin, c'est toujours du noir et blanc et donc absolument magnifique. Avec des gros plans,une mise ne page dynamique. Bref, c'est une réussite et c'est avec un gros pincement au coeur que j'ai refermé ce dernier tome. Merci aux auteurs et notamment à Hubert, d'avoir fait une oeuvre aussi forte et magnifique.

  - Bibliothécaire à la Médiathèque Simone de Beauvoir

Les ogres dieux T4 : Première née d'Hubert & Gatignol - Soleil (Métamorphoses). Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

4 notes :

  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  

Articles portant sur des thèmes similaires :

Partagez ce billet !