Mots-clés :

Denis, un internaute prend contact sur facebook avec une journaliste chroniqueuse sur une radio publique. Habituée à être contactée par des auditeurs, elle ne se méfie pas. Il faut dire que l’approche est habile et d’apparence inoffensive. Puis au fil des échanges, les choses prennent une toute autre tournure. Pourtant, elle ne fait rien pour encourager la discussion, elle reste distante. Denis a senti que l’animatrice était plutôt du genre à se laisser faire et ne pas savoir comment se défaire d’un gêneur. Donc la cible idéale pour un prédateur de son espèce car Denis est l’animateur d’un compte facebook où il se fait appeler « Denis la menace ». Cette page est une compilation de tout ce qui se fait de pire au niveau des invectives communes à l’égard des minorités. Il compte parmi les internautes de nombreux supporters qui l’encouragent et le soutiennent dans ses dérives racistes et machistes. Elle finit par avoir peur et décide de mettre un terme à la conversation virtuelle en le retirant de sa liste d’amis. La punition ne se fait pas attendre, elle reçoit un photo montage d’elle odieux et diffamatoire. Ce n’est que le début d’une longue série d’insanités. Son compagnon Samuel ne réagit pas, il n’est pas disposé à utiliser la violence à l’encontre de Denis. Il conseille à sa compagne de cesser la consultation de sa page facebook. De son côté la police réagit mollement. Elle se sent donc seule face à l’adversité. Harcelée pendant quatre ans, elle va courir les psy, les avocats et les médecins…
J’ai aimé ce parce qu’il en dit long sur notre époque et sur la dérive des réseaux sociaux. Internet est la porte ouverte au meilleur comme au pire. Myriam Leroy démonte les rouages d’un piège pas si virtuel que ça et nous met en garde. Elle le fait souvent avec humour malgré la gravité de la situation.

bibliothécaire médiathèque Simone de Beauvoir

Les yeux rouges de Myriam LeroySeuil. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

1 notes :

  • Anonyme :  

Articles portant sur des thèmes similaires :

Les personnes qui aiment cet article aiment aussi :

Partagez ce billet !