Mots-clés :

Voilà un disque qui réunit la Chine et la Turquie avec deux excellents musiciens, Guo Gan et son violon traditionnel chinois (erhu ) et Emre Gultekin et ses luths traditionnels turcs. Le titre « Lune de jade » symbolise le rapprochement de ces deux cultures puisqu’elle est un élément clé de la poésie, de la littérature et de l’imaginaire turc et chinois. Le premier morceau (« L’amoureuse chinoise ») et le dernier (« Tribute to Hasret Gultekin) illustrent bien cette combinaison parfaite entre ces deux musiques. Une douce, subtile, propice à la méditation.
- discothécaire à la médiathèque Simone-de-Beauvoir 

Vous trouverez ce
CD à l'espace musique des Médiathèques Valence Romans.
Le Réserver ?
*

4 notes :

  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  

Articles portant sur des thèmes similaires :

Les personnes qui aiment cet article aiment aussi :

Partagez ce billet !