Mots-clés :

Glendale, Californie, en 1931, Mildred Pierce, femme au foyer de la classe moyenne, cherche à maintenir la position sociale de sa famille au cœur de la Grande Dépression. Après s’être séparée de son mari, elle doit trouver un travail pour subvenir aux besoins de ses deux filles, et tout particulièrement de l’ambitieuse Veda. J’ai beaucoup aimé cette série qui nous plonge dans une Amérique marquée par la Grande Dépression et la prohibition. Mais c’est avant tout le portrait d’une femme indépendante qui fera tout pour réussir, et des relations de plus en plus tumultueuses qu’elle entretient avec sa fille aînée. La mini-série revisite le de Mildred Pierce de James M. Cain, où un film quasi culte avait été réalisé par Michael Curtiz en 1945 avec la magnifique Joan Crawford. Kate Winslet est parfaite dans ce rôle, et mention spéciale à Evan Rachel Wood, qui incarne sa fille vénéneuse avec une variété de sentiments impressionnante. J'encourage tous ceux qui aiment les vraies et belles histoires à découvrir Mildred Pierce. Todd Haynes réussit une magnifique adaptation d'un culte.

- bibliothécaire à la Médiathèque  Monnaie 

Mildred Pierce de Todd Haynes.

Mildred Pierce de James Mallahan Cain. Le Réserver ? 

8 notes :

  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  

Articles portant sur des thèmes similaires :

Les personnes qui aiment cet article aiment aussi :

Partagez ce billet !