Mots-clés :


Maux d'amour...

Gabriel Dumoulin ne cache pas que son oeuvre est autobiographique, tant on sent que les scènes décrites dans le livre ont été probablement vécues, du moins appréhendées, déjà vues. Comme un film d’auteur qui s’attacherait à décrire des relations sociales, amicales, familiales ou sexuelles, mon meilleur ami n’est construit que de saynètes mettant en scène soit le narrateur avec un de ses proches, soit un seul personnage, « face caméra » aurait-on tendance à rajouter, qui se livre sur ses ressentis dans les relations qu’il entretient avec le narrateur. Ce narrateur, l’auteur, vient de rompre avec Estelle, dont il aime beaucoup les parents, et fait également part de sa séparation à son meilleur ami, Christophe...

J'ai failli ne pas lire cette bd, le dessin ne m'inspirant pas plus que ça, je dois l'avouer. Mais dès la lecture de la première planche, j'ai été sous le charme... le découpage en saynètes, la composition de la page, deux vignettes pratiquement tout au long de l'histoire, des gros plans, style plan américain au cinéma... et puis bien sur l'histoire de cet homme qui vient de rompre avec son amie, son amitié avec Christophe, son meilleur ami... j'ai trouvé ça vraiment bien, doux-amer souvent, car les blessures d'amour comme d'amitié sont difficiles à surmonter. Une belle histoire sur les relations humaines : amoureuses et amicales.

- Bibliothécaire à la Médiathèque Simone de Beauvoir

Planches à lire


Références:
Mon meilleur ami de Gabriel Dumoulin - éd. Ego comme X
Vous trouverez cette  dans les Médiathèques du Pays de Romans - Le réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail


3 notes :

  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  

Articles portant sur des thèmes similaires :

Les personnes qui aiment cet article aiment aussi :

Partagez ce billet !