Mots-clés :

Noir de lune est un brillamment mené, aussi fort que vrai. Le suspense est intolérable : on ne lâche pas ce livre avant le dernier paragraphe. L’auteure ose écrire sur la banalité de la violence et décrit comment celle-ci voisine avec la normalité. Dès la première ligne, Helen Knightly avoue. Il y a bien eu meurtre. Que sa mère ait été sénile et méchante ne change rien. Tout au long des vingt-quatre heures qui vont suivre, Helen louvoie entre ses souvenirs et la réalité pour tenter de comprendre, pour tenter de survivre… Surgissent les images d’une enfance bizarre passée auprès d’une femme, belle et démente, impitoyable et fragile, qui s’enfonce lentement dans la maladie pour mieux punir son mari. Nous voilà pris au piège de l’amour-haine.
Son angoisse devient la nôtre. Que faire du corps ? Où trouver un complice ? Faut-il quitter la ville ? Se tuer ?

Une suggestion de lecture proposée par un  de Montréal membre du club des Irrésistibles du Réseau des Bibliothèques Publiques Montréal partenaire des Médiathèques de ValenceRomansAgglo.

Noir de lune d'Alice Sebold - Nil. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

3 notes :

  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  

Articles portant sur des thèmes similaires :

Partagez ce billet !